AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

" Insane. "
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 19
Who am i !

Feuille de personnage
Lutteur/Lutteuse ?: AJ Lee.
Alignement: Heel.

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: #2 Open Challenge : Corey Graves Mar 5 Juil - 13:24

LA DEADLINE EST VENDREDI 8 JUILLET 23H59.
Revenir en haut Aller en bas
" #Pogboom "
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 06/07/2016
Who am i !

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves Jeu 7 Juil - 17:33

Home, Sweet, Home



La salle plongea brusquement dans le noir total, quelques flashs de téléphones portables venaient éclairer la salle. Puis l'écran géant de la salle s'allumait et apparut un personne qui semblait familier dans ce milieu qu'est le catch. En effet, la personne qui est à l'écran est connue par l'univers de catch. Il s'agit du sud-africain le plus connu dans cet univers. Celui qui a fait parti du clan qui a dominé la WWE pendant une longue période, il s'agit de Justin Gabriel.


PJ Black - Vous vous souvenez surement de moi. Oui, Justin Gabriel, l'ancien rookie de la NXT. Cela qui a semé la terreur à la WWE avec quelques de mes compliqes, comme David Otunga, Wade Barrett ou Darren Young. On a dominé la WWE. On a terrassé John Cena, CM Punk et tout les plus grands noms de cette compagnie. Nous n'avions peur de rien. Cependant j'ai fait beaucoup de chemin depuis la WWE, je suis passé par des circuits indépendants où l'on m'a nommé PJ Black. Qui suis-je rééllement ? Qui est rééllement ce PJ Black ? Je vais vous le dire, c'est la personne qui apportera la terreur à chaque Revolutionary. PJ Black n'a peur de rien, ni de personne. Il est la personne la plus extrême et la plus bagarreuse du circuit. Rien de le fait fuir, il n'a jamais reculé devant un obstacle. Pourquoi se nomme-t-il PJ Black vous vous demandez surement, la réponse est très simple, la violence ne mérite pas d'avoir un nom humain. L'extrême coule dans mes veines. Toutes ces superstars comme Jeff Hardy, Abyss, ne méritent pas de dire qu'ils sont extrêmes. A Revolutionary, il manque ce brin de folie, d'insousciance que je vais apporter à ce show. Le show mérite du spectaculaire, de l'impressionnant, ce qu'aucune superstar n'apporte. 

Les fans commençait à huer PJ Black. Puis l'écran se coupa soudainement et une musique retentit soudainement dans l'arène.

♪  Obtuse -PeroxWhy Gen ♪





Le sud-africain fit son apparition dans cette salle. Il s'approcha du ring. Il regarda droit devant lui puis il monta sur le ring. Il réclama un micro.

PJ Black - La semaine dernière, pendant que je préparais pour rejoindre la Revolution Wrestling, je regardais Revolutionary. J'ai remarqué qu'ici, les gens parlaient beaucoup mais ne se battent pas comme de vrais hommes. La semaine dernière, à peu près à la même heure, Corey Graves a lancé un challenge à toutes les superstars qui le souhaitaient. Corey Graves pensent qu'il peut défier quiconque, cependant, j'ai décidé d'accepter son défi. Oui, PJ Black effectuera son premier match à la Revolution Wrestling lors du premier Pay Per View de la compagnie. The New Order représentera pour moi l'opportunité de lancer ma carrière ici. J'affronterais Corey Graves. Il dit qu'il peut battre n'importe qui à l'aide de ses points, sauf qu je vais lui prouver le contraire, je vais lui  prouver qu'être extrême est la clé du succès et qu'il ne suffit pas de se prétendre bagarreur pour gagner des matchs. Pendant le match, je vais lui montrer ce qu'il faut pour réussir dans cet univers. Tu parles beaucoup Corey Graves mais on verra ce que tu feras Dimanche soir lors du tout premier New Order. Tu connaîtras la défaite et tu vas repartir en pleurant tellement je t'aurais martiriser, je vais te faire tourner la tête, tellement que tu ne pourras suivre le rythme. Je te donne donc rendez vous dimanche.

PJ Black lâche le micro et s'en va sous les huées du public avec un léger sourire narquois dessiné sur les lèvres.


The End.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 20
Localisation : Paris
Who am i !

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves Jeu 7 Juil - 18:09

   
   
Corey graves
Open Challenge

   
Part I : Pac life

   
“Mes faux amis disent qu'ils m'aiment mais je sais qu'ils mentent, car dans le noir je vois que leur cœur est plein de crimes.” -Tupac Shakur
La chaleur illumine la ville d'Orlando sa fais toujours du bien de ce réveillé avec un beau temps mais les temps sont plutôt sombre pour Pac qui passe plusieurs épreuve difficiles avec son gang et sa carrière de rappeur mais le voilà maintenant a la RW cette fédération de catch tant convoité mais une chose en son temps avant de monté sur le ring il fallait bien que Pac fête cette signature il organisa alors une fête ou ces proches étais invité.Et pour sa ont ne peut pas dire qu'il n'en fais pas des tonnes tout est de la partie belles nana, voiture de luxe, grande terrasse avec piscine etc..Pac était toujours méfiant de ce qui pouvais ce passé après avoir résisté a deux fusillades il ce disait que plus rien n'était comme avant et qu'il fallait bien qu'il ce venge mais de quel manière ? Avec le monde du catch c'est chance de ce vengé devenait vraiment risqué mais bon bref un bon verre de Jack pour oublié ces mauvaises idées et c'était parti pour continué la fête dans la bonne humeur.Avec la fumé qui évapore toute la salle, l'alcool coulent plus vite que le sang et les nanas chauffent encore plus que le ventilateur de mami. C'est alors qu'une jeune femme vient parlé à Pac qui était posé sur son canapé blunt a la mains snobant la plupart de ces invités.21h23 : Fête de Pac.



??? - Mais qu'est-ce que t'a ? A snober les gens comme ça toi ?

Après les propos de la jeune femme Pac vient donc levé sa tête pour voir un peu à qui il a à faire,la jeune femme tient un calibre a la main quel pointe alors sur Pac,mais rapidement ce dernier ce met a rire et la jeune femme retire donc le revolver ont vois donc qu'il ce connaissent encore une fois heureux pour nous qu'on assiste pas a un meurtre en direct.

Pac - Yo Juanita... Je savais qu'il y'avais que toi pour être aussi folle, qui d'autre aurait posé son revolver sur moi devant ces gars..

Il montre son crew en disant sa dernière phrase ce qui fait rire la jeune femme qui vient mettre sa main devant sa bouche tout en levant son revolver, il la regarde faire puis ce lève en intervenant.Il baisse donc les mains de la jeune femme qui comprend visiblement pas ce qu'il fait vu qu'elle lui demande lui la regarde directement droit dans les yeux en l'intimidant puis il vient fumé et tapé sa clope pour que sa cendre tombe au sol.

Pac - Guetter moi ces les man ont dirait quel doit encore prendre des cours AHAH.. Tes vraiment qu'une débutante..moi qui voyait en toi la prochaine Bonnie j'me pointe le doigt dans le cul qu'est-ce que tu fais la ?

La jeune femme comprend toujours pas ce qui commence donc à l'énervé, il s'avance donc d'elle qui lui tient tête avant de baissé les yeux très intimidé par lui qui souffle fort en fumant son blunt.

Pac - Tu sais toujours pas ce que ta fais ? C'est ce genre de truck qui me casse les couilles je me casse la tête pour que tu fasse les choses bien et toi qu'est-ce que tu fais tu pointe ce putain de revolver sous ton nez regarde.

Il place alors brusquement l'arme sous le nez de Juanita qui est presque en train de transpiré tellement elle tremble de peur mais il continue tout de même en collant ces mains contre les siens et lui plaçant très froidement l'arme encore et encore pour la faire peur, ces potes eu même ne comprennent pas et vient alors le séparé c'est alors qu'il lève juste la main pour les arrêté.

Pac - Qui vous a dis d'intervenir vous.Et toi c'est simple ne met jamais cette merde sous ton nez ou sinon c'est toi qui finira enterré .

Il fait alors signe qu'il va tirer ce qui fait fuir Juanita, Pac rigole alors avec ces potes puis il vient ce posé tranquillement sur son canapé, il déplie ces bras et vient les posé sur les épaules d'une charmante demoiselles, qui commence alors à le chauffé mais c'est alors qu'un gars vient l’interpellé ceci l'énerve encore une fois, il continue de s'amusé avec la demoiselle quand le gars vient plus près en l'interpellant de nouveau.Pac vient alors pointé le revolver de Juanita sous le nez de cet être qui sursaute sur le coup levant les mains en l'air.  

Bugaloo - Yo ! Yo ! Yo ! Mec calme c'est moi c'est Bugaloo..

Dit-il d'un air très frigorifié, Pac ce tourne alors vers lui en ce levant a la vitesse de l'éclair et le prend fortement dans ces bras comme si son arrivé était très attendu.Bugaloo sourit alors en étant soulagé pendant que Pac fait de même en demandant des nouvelles de Bugaloo..

Bugaloo - Hey Bro ! t'inquiète pas tout roule pour moi et toi ? C'est quoi toute cette fête ces nanas ? Ce flingue ? C'est bon tu va recommencez a jouez les caïd et faire la peau au premier gars qui te parle mal ?

il dis tout ceci en restant comique il sais très bien que Pac peut changé d'humeur comme de durex, mais tout sa fait rire à Pac qui garde son calme, il et vraiment content de voir Bugaloo.

Pac - Roh man calcule pas tout, c'est une petasse qui et venu me les cassé tout à l'heure donc du coups j'ai... enfin bref laisse tombé et si c'est sa que tu veut savoir nan je joue pas les caïd, je vient juste m'imposé pour coupé leurs têtes comme à l'Aïd, et puis gros même si je devais perdre la boule jamais je m'en prendrais a toi t'inquiète pas mon frère.  

Pac regarde Bugaloo droit dans les yeux avec un gros sourire jusqu'au oreilles mais Bugaloo le regarde étrangement comme si il avais quelque chose a ce reproché lorsque Pac reprend alors en faisant des signes avec ces mains et en gigotant un peu de gauche a droite comme un boxer mais toujours avec le sourire..

Pac - Quoi mec y'a quelque chose qui va pas ? Ta vu un fantôme ou quoi Mahaha.

Bugaloo ce secoue alors rapidement la tête en frottant ces dreads mais soudainement une jeune femme vient touché ces épaules, le chauffant rapidement d'un coup lui aussi a le sourire et ne s'empêche pas de prendre la jeune demoiselles par les hances, Pac ce contente de lui dire de faire comme chez lui car à présent il fait enfin partit des membres des Pirus.Bugaloo sourit fièrement et va donc passé sa fête avec cette demoiselles qui est d'ailleurs très attirante Pac lui sourit en fumant son blunt puis il reçois un étrange appel il ce pose plusieurs question avant de répondre il laisse son interlocuteur prendre la parole

Avocat Sheller - Hmm..Pac.. C'est l'avocat Sheller,ont dirait bien que vous êtes de retour dans les rues de Compton j'espère que vous aller tâché de vous faire discret et que vous ne feriez pas en sortent que les yeux sois braquées sur vous, sérieusement vous avez vraiment intérêt à prendre ceci au sérieux les personnes qui vous on pris pour cible ne sont toujours pas identifié par la police et je quelle ne  dégote quelque chose.Mais personnellement j'ai un ami qui travaille dans le local des système de camera de surveillance et il m'a trouvé une vidéo..

Pac ? Moi je dis plutôt que ce que ta a me dire doit vraiment être positif par ce que tu vois le câble qui tient mon nerf la va pété et j'ai vraiment pas envie de te mêler à tout sa donc soit sur de ce que tu va dire un truck de merde et c'est le cimetière pour toi, tu croit que Suge te paie pourquoi ptit con je veut pas de rumeur je veut de véritable informations toute façon t'es avocat y'a rien qui te distinguent réellement des journalistes ont vous dis A vous comprenez B..

Avocat Sheller - Non vous inquiétez pas la c'est le scoop du siècle vous me direz merci.

Pac - Hey tocard tu trouve pas que tu pousse un peut le bouchon trop loin la,tu m'a dis que t'avais une vidéos pour moi sois direct j'ai pas le temps et oublie pas si c'est une merde tu creusera ta tombe Sheller.

Sheller réfléchit alors avant de répondre, il reprend sa respiration et regarde sa femme pendant qu'il est au téléphone malgré quelle n'entend pas la conversation, Sheller la fixe comme si il éprouvé de la peur pour elle alors que Pac s'en fou complètement il sais très bien que si il s'attaque à un avocat sa ne fera que d'aggravé c'est problème présent mais bon quand ont détient beaucoup de pouvoir comme sa un peu d'intimidation ne fait pas de mal.Donc Sheller regarde sa femme et reprend alors la conversation.

Avocat Sheller - Vous me croirez pas si je vous dis..

Pac - Hm la tu commence mal... Fait vite tu veut niqué mon trip ou quoi ?.

Avocat Sheller - Oui excusez-moi je me rectifie, sur la vidéos que mon ami m'a envoyé ont voit l'homme qui a voulu vous tirer dessus.

Lorsque l'avocat annonce ceci a Pac, ce dernier ne réalise pas et ce demande alors si c'est vrai ou si c'est une blague puis il vient haussé très fortement le ton que le DJ décide de coupé la musique.

Pac ? écoute moi bien si c'est une blague une dizaine de negro va descendre devant ta porte ce soir et yo mec j'espère que ta femme porte un string..

Avocat Sheller - Vous m’écœurer.. Mais bon si vous en venez jusque là.. La personne qui a tenté de vous tué et Bugaloo mais promettez moi que vous ne feriez pas quelque chose qui pourrait ce tourner en votre défaveur soyez plus intelligent que tout ces gars qui essaye de ce servir de petit moyens pour réussir dans la vie s'il vous plait ne faites pas n'importe quoi Mr.Pac.

Pac reste au téléphone sans rien dire,pour Pac Bugaloo était comme un frère il ne pouvais pas laisser sa trahison impuni,les invitées comprennent alors qui ce passent quelque chose de pas net mais contre toute attente Pac bondit et ordonne a tout les invitées de dégagé le monde présent ne comprend pas et prend donc la porte laissant juste Pac avec les membres de son groupe qui le laissent dans la solitude avec le téléphone près de son oreille son avocat et toujours en ligne.

Pac - Ramener moi cette enfoiré de Bugaloo vous au mieux de me regarder comme sa !

Bugaloo qui c'était enfin intégré dans le Gang prenez du bon temps avec la jeune demoiselle rencontré plutôt lorsque qu'un gars vient lui tiré son avant-bras pour lui faire une clé de bras, il tente de ce débattre mais et vite fais ramené au sol a l'aide d'une balayette d'un autre membre du gang, les deux homme le ramène ensuite dans le pavillon pour le posé fortement au sol,les deux gars se pose derrière lui pour pas qu'il fuit alors que Pac commence à avancé petit à petit vers lui avec son blunt sur le côté de la bouche, il présente un regard plus que noir envers Bugaloo et garde le téléphone près de l'oreille tout en reprenant son énorme sourie rayonnant de colgate white puis il prend alors la parole en s'adressant a son interlocuteur.



Pac - Envoi moi la vidéo histoire d'avoir des preuves.

Avocat Sheller - Si je fais ça Bugaloo va signé son arrêt de mort et je ne veut pas être mêler a tout sa, s'il te plait Pac.  

l'Avocat vois bien que Pac ne veut rien savoir, il réfléchit un instant en continuant de regardé sa femme qui ce tourne a présent vers lui, il esquisse un sourire nerveux et vient alors regardé son téléphone, il glisse un peu son doigt partout et tombent ensuite sur la vidéo en question, il ce fige devant cette vidéo Pac lui demande alors une nouvelle fois de lui envoyé la vidéo ce qu'il fait alors , le leader des Pirus reçoit donc la vidéo ont peut entendre la sonnerie de sa messagerie fait "Glick" il regarde alors la vidéo rapidement et arrive donc au moment fétiche ou l'on voit belle et bien Bugaloo appuyé sur la gâchette à plusieurs reprise, Pac raccroche alors son téléphone en regardant Bugaloo sans aucunes émotions,l'homme ce demande ce qu'il ce passe ? Mais Pac ce contente d'avancer sans rien dire il lui montre à présent la vidéo en tirant une bonne taffe de son joint.Bugaloo essaye donc de ce levé mais est vite ramené de nouveau au sol par les deux baraquées derrière lui quand il essaye de prendre la parole il ce prend un coup de grâce en plein sur la tempe qui le fait tombé vachement au sol puis Pac sort son téléphone et va sur l'application de la RW il tchek les news rapidement en laissant Bugaloo souffrir au sol il ce préoccupe pas plus de lui il ordonne juste a ces membres de le menotté ceux qu'il font rapidement en le rouant de coups puis en le mettant assis contre le mur, le jeune homme commença alors à suffoqué puis il demande à un membre des Pirus de le prendre en vidéo mais à qui va t-il s'adressé ?  

Pac - Et les lopettes de la RW, vous vous demandez certainement pas qui je suis ? je sais que vous me connaissez déjà et pour être franc avec vous univers ou j'sais pas quoi aujourd'hui je vais pas m'adressé a vous, vous voyez cette endroit obscure ? c'est ici qu'on terrasse tout ces bouseux qui pensent que la vie est rose mais je vais vous dire un truck ont encule pas Pac, regardez ce gars à voulu me baiser, il a voulu m'avoir et tout sa pourquoi ? du respect de l'argent et des putes, Bugaloo tu me fais horriblement de la peine c'est pourquoi tu va devoir en payé le prix fort, non mais t'es pas un peut fou ta cru que venir me léché les couilles allez faire passé cette histoire ? Si Sheller m'aurais pas dis j'aurais jamais su et j'aurais donc eu un lâche a mes cotés ? La je parle pas de gang je parle d'être humain pourquoi il faut toujours qu'une personne pense a son ego ? Je t'achète pas de sapes ? Je paye pas ton loyer ? Mec j'ai plus de contrôle sur ta vie que toi même ! Et attend en me tirant dessus comment t'aurais géré tout sa ? hein ? comment t'aurais fait pour avoir la conscience tranquille..Ont dirait que même le mot frère ne veut plus rien dire. Alfredo ramène la camera que le public vient voir cette grosse daube ! Regarde moi cette pisseuse il pisse sur lui merde !

Alfredo est un peu robuste et surtout très grand il est presque toujours avec Pac même sur les rings de la RW mais bon bref il  arrive donc tout sourire accompagné d'une caméra a la main gauche et de Chicken wings a la droite, il serre ces dents en regardant Bugaloo faire sur son froc puis il vient filmé un peut plus près son visage, Bugaloo n'es pas du tout en état et il continue de supplié Pac mais rien n'y fais l'homme au bandana ne veut rien savoir, il ce contente d'allumé une carte et de fumé son Blunt en tirant la fumé sur lui.

Pac - La torture fait du bien parfois, suis-je sadique ? Faudra me mettre la main dessus pour le savoir,franchement j'aimerais vraiment te laissé une chance mec de t'enfuir mec mais ce sera trop facile et puis qui me dis que tu va pas me la mettre a l'envers après je fait confiance a personne même les gars avec qui je traîne je leurs fait pas confiance alors toi qui était l'un de mes H24 tu m'a tourné le dos, tu ma dis que je pouvais te faire confiance et après sa ? Qu'est-ce que je dois m'imaginé ? tu veut que je me tape un dessin-animé avec Lia et Micha (enfants de bugaloo) va te faire foutre j'en ai rien a foutre de tes gosses et ne serais-ce même de ton existence, t'es qu'un lâche et les lâches finissent autour de grosse tâches sanglantes.Ta voulu savoir ce que sa faisait vraiment de vivre la vie de quartier et bien la tu est servis mec, je savais que t'allais me la mettre a l'envers mais de la à être aussi rapide j'avoue que la ta même dépassé le 619 avec ton adrénaline au moins la le quartier voir le monde entier saura qui et vraiment Bugaloo, et j'suis désolé mec mais je vais devoir adopté Lia et Micha et peut-être bien que je vais même m'occupé de Mia(sa femme).

Lia & Micha sont les enfants de Bugaloo, Mia leur mère.
Alors que Pac rigole avec Alfredo Bugaloo vient lui craché au visage, ce qui surprend beaucoup Pac qui retourne pas directement son attention sur lui, pendant que le jeune homme le fixe du regard.Pac lui demande du papier en ce nettoyant le visage, il enlève donc son bandana et vient alors chargé son Gun et le pointé sur la tempe de Bugaloo mais quand il ce prépare a tiré son téléphone sonne et il remarque qu'un gars et sur le ring c'est Justin Gabriel qui fait son discourt profitant de l'occasion Bugaloo ce lève et fonce sur la fenêtre OMG !! il saute a travers la fenêtre qui ce casse par éclat, il a à peine le long de la rue qu'une voiture de Police entre a sa poursuite, c'est alors qu'il ce fait prendre pendant que Pac coupent Justin.



Pac - Hey !Hey!Hey! Le sosie de Riri la qu'est-ce que tu vient foutre sur le ring, tu vois pas que j'occupé le grand écran, c'est du défi que tu cherche ? tes prêt a en découdre comme sa ? tu parle de ton passé de la WWE et tout votre tralala de mes en slip mais ont s'en contre fou tu vois pas que les gens veulent du nouveau, ont entame une nouvelle ère arrête de nous parlé de tes préliminaire desséché allez tu nous parle de Corey.. euh Graves mais qu'est-ce qui te différencie de lui ? Ont sais tout que face a moi vous deux vous serrez des beau parleur !Tu vois nous ont a pas le temps de ce préparé a la salle ou bien en centre de formation nous tout vient du quartier des couilles c'est sois t'en a ou sois t'en a pas,et autant pas forcé a en avoir surtout quand ont a ta gueule j'veut pas te vexé mais c'est pas trop crédible honnêtement la RW va entrer dans un monde de peur car je vais révolutionné le catch regardez dans vos villes partout il y'a des gang les premiers sont les militaires qui peuvent tuées comme ils en ont envie sa passe toujours pour la bonne cause et bien moi j'éliminerais autant de catcheurs en tenu moulant que possible et sa ce sera juste pour la bonne cause ! Le monde du catch dois changé a jamais et les Pirus doivent régné dans cette fédération quand je vois les tâches que je vais devoir faire face sa me fait presque jouir et je t'en veut encore plus Justin car tu a fait fuir une de mes cibles et à présent tu est dans ma liste noir, je vais vraiment représenté l’Amérique et l’Afrique pas comme toi un pauvre jobber qui ce donne dans chaque fédération mais qui reste toujours au même niveau, je suis venu comme un ressuscité,je quitterai cette endroit en légende vivante. Vous pensez que nous sommes dans l'arène des gladiateurs ou que vous m'intimidez honnêtement je sais que j'vais fermez plusieurs jambes ouvertes les gens pense que nous sommes en enfer ici, mais sourds comme nous sommes, nous ne le savons pas, et tous ceux qui lèchent des culs pour aller au Paradis n'iront pas ! J'ai pas le temps de parlé des autres moi je me concentre sur mes objectif et mon premier objectif ce soir et de réduire a néant Justin Gabriel et Corey Graves, la vous sous-estimerez moins les gars de la rue !  

Alfredo regarde alors Pac en faisant son discourt il mange ces chiken wings et vient faire des signes derrière la caméra quand pac lui ordonne d'appelé un nouveau vitrier quant a Bugaloo il cherchera toujours un nouveau toit et tentera peut-être de ce vengé mais tout sa après sa garde à vue, ont n'en saura plus la semaine prochaine lors de la Part.II.



© Le Docteur sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Yacine. "
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 28/10/2015
Who am i !

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves Ven 8 Juil - 12:39

vengeance.

dean ambrose

C'était un soir parmis tant d'autres, la pleine lune pour seule lumière. Certains lieux sont donc sombre ainsi que le temps glacial, il était environ minuit, l'heure où les gens normaux se reposait pour débuter une nouvelle journée rempli de mystère, mais ce n'est pas le cas pour une personne, un homme : Dean Ambrose. Ce dernier était tranquillement dans sa loge, assis sur un sofa, accompagné d'un air pensif... Ce qu'on a oublié de vous dire, c'est que le lutteur n'est pas tout seul dans cette loge ! Non rassurez-vous, ce n'est pas Mitch... Mais bel et bien un être humain. Mais qui est-ce ? Mystère... La seule qu'on sur cet homme, c'est qu'il possède un block-note, et écrit toutes les choses importantes qui auront pu servir dans leurs discussion, l'homme mystérieux regarde donc le lutteur, ce dernier semble toujours être dans son monde, à se demander même si il est toujours au courant que l'inconnu est toujours avec lui. « Monsieur Ambrose ? » Voici les tout premiers du jeune homme sans identités, mais cela ne suffira pas pour ramener notre Lunatic Fringe sur terre. « MONSIEUR AMBROSE ! » Redit-il cette fois-ci d'un ton beaucoup plus fort que celui de tout à l'heure, Dean semble être cette fois-ci de retour en remuant sa tête pour ensuite fixer l'inconnu. « Vous n'êtes pas encore parti, vous ? » Demande le lutteur, d'un ton légèrement froid, fronçant des sourcils, à vrai dire, ce que Dean déteste le plus, c'est qu'on vienne le déranger, enfin ... Avant qu'on ne le traite de fou bien sûr ! « Voyons monsieur Ambrose, je viens tout juste d'arrivé ! Vous êtes sûr que tout va bien ? » Dean soupire, se relevant pour s'assoir sur son sofa... « Non. Tout ne va pas bien, je n'arrive plus à dormir, je n'arrive plus à manger depuis ce jour où ... J'ai été à ça, de devenir le futur champion que la compagnie méritait tant! Je mérite largement que ce danseur... J'ai bossé si dur pour en arriver là, pour me faire un nom dans ce business, et lui, en l'espace d'un match ... Il a tout détruit. Et le fait qu'il soit à New World Order et pas moi me rend malade ! » L'homme écrit donc dans son block-note. Reposant son regard sur Dean Ambrose quelques secondes après avoir terminé. « Écoutez monsieur Ambrose, ce que je vais vous dire ne vas probablement pas vous rassurer mais... Dans la vie, souvent, on arrive en échouant, c'est en trébuchant qu'on apprend à marcher, vous comprenez ? Laissez le temps venir à vous, gardez espoir et peut-être que cette fois-ci, vous aurez ce que vous vouliez tant, mais n'abandonnez jamais. » Après ces paroles, un long moment de silence domine dans leurs discussion, Dean semble une nouvelle fois réfléchir, une bonne minute après, un léger sourire s'affiche sur les lèvres du chien fou, accompagné d'un air malsaint... Il se lève du canapé fixant toujours celui qui est devant lui. « Grâce à vous, j'ai une idée pour faire en sorte que New World Order soit une soirée historique et qu'il devienne mon monde. Merci Doc' ! » Il quitte ensuite la salle après l'avoir remercier... Un sourire s'affiche sur l'inconnu jusqu'au départ de Dean. « Mon dieu ... Cette homme est vraiment fou. » Dit-il avant de retourner dans ses préoccupations, qui était d'ecrire dans son block-note, quittant la loge de Dean quelques minutes plus tard, et c'est sur ses images que cela se termine, rendez-vous à New World Order.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 248
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 19
Localisation : Arles
Who am i !

Feuille de personnage
Lutteur/Lutteuse ?: CM Punk [?]
Alignement: Heel

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves Ven 8 Juil - 14:10
CM PUNK
Corey Graves : Open Challenge
Nous voici dans la salle de sport de la RW, c'est ici que les superstars et knockout perfectionnent leurs formes. Cette fois-ci c'est Phil Brooks aka CM Punk qui s'y trouve, il est accompagné de son ami et coach sportif : Sébastian. Les deux hommes sont omnibulés par l'écran télé présent dans la salle de sport, une publicité venait d'apparaître à l'écran. Il s'agissait d'un Open Challenge lancé par Corey Graves. CM Punk était de retour depuis quelques jours seulement mais l'idée de reprendre du service plus tôt lui était très attrayante qui plus est pour mettre une rouste au rookie Graves.
Les deux hommes se retournèrent face caméra, un sourire narquois illuminait le visage de Punk. Il mit un petit coup sur la poitrine de Sébastian avant de commencer à parler à celui-ci :


" Tu sais quoi Sébastian ? Je pense que je vais relever ce challenge. Si j'ai bien compris ce jeune rookie cherche un challenge intéressant et tout ça, tu sais le blabla habituel des hommes qui veulent lécher le cul des spectateurs. Personnellement, ça me ferait vraiment plaisir de lui faire fermer sa bouche. J'admet que j'ai peut-être un peu perdu de ma superbe acquise dans le passé mais grâce à toi mon ami, je pense pouvoir bien vite la retrouver.

- Ce serais toute à ton honneur Phil', si je puis me permettre, je pense que tu es prêt pour un combat de la sorte.

- De la sorte ?

- Ben, cela ne devrait être qu'un détail pour toi, étant donné l'adversaire.

- Ah, mais oui bien sûr.

Les deux hommes se tournent une autre fois vers l'écran.

- Tu vois Sébastian, tu vois la tête de ce mec ? Regarde, ça ne te fais pas penser au toxico qu'on a vu hier en bas du bâtiment ? Tu sais celui qui nous a réclamé 10 dollars, sûrement pour ce piquer ou s'acheter une bouteille de vin tout pourri.

- Oui je m'en souviens, je crois que c'est le mec le plus drogué que j'ai vu.

- Faux ! Ce mec là, Corey Graves, à une tête de toxico impulsif maniaco-dépressif.



Il se tourne cette fois-ci vers la caméra pour s'adresser directement au public de la RW.

" Peuple de la RW, je suis vraiment désolé de vous décevoir, mais voyez-vous, cette destruction que vous loue cet individu qu'est Corey Graves est totalement erronée et vous savez pourquoi ? Parce qu'avec moi sur le ring, il n'a pas l'ombre d'une chance ! Liez moi les mains dans le dos, mes pieds se chargerons de le mettre à terre, liez moi les pieds, mes poing le mettrons k.o !

Sébastian lui chuchote quelques mots à l'oreille. Punk acquiesce avec tout de même un petit air surpris.

- Oh eh bien, on dirait que je ne suis pas seul à vouloir défier cette personne. Sébastian, mon ami, vient tout juste de me dire qu'il y a déjà des prétendants qui souhaiteraient me passer sous le nez. Bien, vous savez, cela m'importe peu en réalité, qu'ils se ramènent aussi après tout. Je ne vais pas m'attardez longtemps sur ce sujet, d'ailleurs puisque j'ai du boulot. Mais comptez sur moi, vous ne tarderez pas à revoir le visage du Best In The World.


Sébastian interrompit Phillip qui commençait à s'emporter.

- Dans tous les cas, si j'étais toi hein ! J'irais me présenter directement au bureau de la boss pour m'inscrire au challenge avant que toutes les places soient prise.

La caméra se coupe donc après cette phrase annonciatrice.
Tout d'un coup une musique bien connue des fans de catch retentit dans l'arèna.



Il est bien là ! The Best In The World ! Les fans se lèvent pour accueillir l'enfant de Chicago, curieux d'ailleurs une telle pop pour une superstars comme CM Punk. Quoi qu'il en soit, CM Punk était bien là, après avoir laissé mijoter le public quelques secondes il décida enfin de se montrer à la foule, avec un bruit de foule qui reprenait de plus belle.


CM Punk descendit la rampe de l'arèna jusqu'à arriver aux abords du ring, quelques fans lui tendaient la main, Punk les ignora.
Une fois sur le ring reprit peu à peu ses marques, il fût d'ailleurs étonné de refouler un ring de catch lui qui avait décidé de se retirer du divertissement sportif quelques année auparavant. Il commença à porter le microphone à sa bouche, mais la foule scandait son nom.


" - Un deux un deux ... [Il tapota le microphone pour 'assurer que celui-ci fonctionnait bien] Merci ! Merci ! Arrêtez maintenant ! Bon, je suis pas là pour que vous tous, ici présent, m’idolâtriez ou me rendiez quelconque culte, c'est totalement débile mais bon, venant de vous je comprendrais, pourquoi ? Tout simplement parce que vous êtes débiles.

La foule commence à changer de réaction, les hués commencent à prendre le dessus. Mais peu importe pour CM Punk qui restait de marbre au milieu du ring.

- Hmmm, si je suis ici présentement c'est pour officialiser ma candidature au challenge de Corey, Corey Graves, c'est ce gars qui prétend pouvoir démolir tout ses adversaires, soyons sérieux un petit instant, Corey Graves c'est avant tout un simple mec qui a un diplôme en commercialisation ne l'oublions pas.

Il baisse un peu son microphone pour rigoler afin d'éviter les bruits parasites, avant de le rapprocher de nouveau.

- Oui donc outre cet homme, qui vous ment au passage, j'ai pu me renseigné sur les personnes qui concourrait à ce challenge comme moi. Et voici donc le résultat de ma recherche : le premier est un gars qui boit, qui fume, qui se drogue, qui  se pique. Il manquerait plus qu'il se tape sa mère ... OUPS ! J'ai fait une grosse bêtise là, il n'a plus sa mère ... Désolé ... Donc je vais reformuler ma phrase ! Il ne manquerais plus qu'il soit donc nécrophile !



Quel manque de respect de CM Punk ! Cette nouvelle réflexion retourne toute la foule contre CM Punk, en effet, c'est très mal vu de parler des morts et qui plus est, de la sorte.

- Oooooh, voyez-vous ça. Vous me sifflez maintenant ? Je m'en contrefiche honnêtement, aimez-moi, détestez-moi, le fait est que je suis meilleur que vous, et je parle en terme de salaire, de mode de vie.

Il se tourne brusquement et pointe du doigt un spectateur potelé au premier rang.

- Vous monsieur, vous sentez atrocement mauvais, une chose est sûre ! Vous n'êtes pas clean niveau alcool. N'est-ce pas madame ?! A quoi bon vous demandez, vous ne sentez guère mieux que lui, vous devez être celle qui lui prépare sa gamelle et qui lui apporte devant la télévision pendant que monsieur mange des chips, se secoue le cocotier tout en regardant un match de football, triste vie madame, triste vie !

Phil Brooks regagne le centre du ring, il sort de sa poche, un petit papier avec quelques notes rédigés dessus.

- Euh, la seconde personnes qui aspire à affronter Corey Graves c'est un certains PJ Black, bon personnellement je connais pas. Mais en poussant un peu mes recherches j'ai découvert quand réalité je connaissais grandement ce monsieur. Il s'agit en fait d'une sorte de guignol qui s'amuse à monter je-ne-sais-où pour plaire au président, sacré lèche-bottes que nous avons là. Une chose est sûre, c'est qu'il ne sera pas un très gros obstacle pour moi.

Il se gratte la barbe vite fais avant de reprendre.

- Mais sachez que ce n'est pas mon style de vouloir correspondre à un prototype de superstars qui font mouiller notre chère présidente. Et pour vous montrer ma bonne foie, je vais même vous livrez une petite anecdote ! Madame notre présidente, Ariana Grande, m'a proposé un sacré rencard ... que j'ai refusé tout naturellement. Vous savez tous pourquoi d'ailleurs.

Il se met à sourire bêtement, l'amour certainement.

- Enfin quoi qu'il en soit, si je vous ai déçu avec certains de mes mots, je n'en ai pas grand chose à faire en réalité, ici à la RW je suis libre de pouvoir dire ce qu'il me plaît, et de critiquer ouvertement ce qu'il me déplaît. C'est pas Kylie Jenner, c'est pas Paul Heyman, c'est pas Ariana Grande qui va me la faire fermer, oh non.


made by © .bizzle / crédit image par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
" E.T ♥ "
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 23/10/2015
Who am i !

Feuille de personnage
Lutteur/Lutteuse ?: Kylie Jenner
Alignement: Heel

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves Ven 8 Juil - 19:03


COREY GRAVES OPEN CHALLENGE
FT. ROMAN REIGNS


En cours..
claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 20
Localisation : Bunker nucléaire
Who am i !

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves Ven 8 Juil - 19:11

   
   

   

   
Assassin's Creed Rogue Main Theme

   Mémoire n° IOpen Challenge : Corey Graves

   

   



   L'histoire est à la fois l'étude et l'écriture des faits et des événements du passé ; on désigne aussi couramment sous le terme d'histoire le passé lui-même. L'histoire est un récit écrit, elle est la construction d'une image du passé des hommes et des femmes qui tentent de décrire, d'expliquer ou de faire revivre des temps révolus en fonction de la vision du monde de leur propre culture. Néanmoins, ce récit historique est censé être construit à partir de sources plutôt que par spéculation ou idéologie. L'histoire s'attache avec ces sources à reconstruire plusieurs pans du passé. Au cours des siècles, les historiens ont fortement fait évoluer leurs méthodes et champs d'intervention et ont aussi réévalué leurs sources, ainsi que la manière de les traiter...

DR. WARREN VIDIC ▬ Et c'est ainsi, mesdames et messieurs, qu'Abstergo Industries va révolutionner le monde non pas en étudiant l'histoire mais en VIVANT l'histoire elle-même. Grâce à sa nouvelle invention, l'Animus, nous pouvons faire de ce rêve une réalité : vivre ce que nos ancêtres ont vécus avant nous ! Vous êtes volontaires dans cet incroyable recherche et j'espère que tous serez d'excellents scientifiques...

Le docteur Warren Vidic se retire alors accompagné de son assistante.

DR. WARREN VIDIC ▬ Il est ici ?

DR. LUCY STILLMAN ▬ Oui monsieur, comme vous l'aviez demandé... Pardonnez ma brutalité mais... Pourquoi lui ?

DR. WARREN VIDIC ▬ Ma chère, il est la descendance commune du grand assassin Altaïr Ib'n La-Ahad, nous avions Clay Kaczmarek mais cet idiot n'a pas été assez fort pour notre version de l'Animus... Il en est mort, pitoyable. Qu'importe, sa santé mentale commençait à s'empirer.

DR. LUCY STILLMAN ▬ Mais qu'à ce sujet de plus ?

DR. WARREN VIDIC ▬ Rien, assurément, c'est un coup de poker.

Marchant dans le couloir, les deux scientifiques arrivent dans une pièce gardée secrète du laboratoire. Un homme, pieds et poings liés, est assis, du scotch sur la bouche.


DR. WARREN VIDIC ▬ Monsieur Graves... Corey Graves ? Oui c'est ça. Né le 24 février 2984 à Pittsburgh en Pennsylvanie. Bienvenue. Peut-être, même sûrement, vous ne savez pas pourquoi vous êtes là ni même qui je suis. Docteur Warren Vidic, chef de projet chez Abstergo Industries. Retirez lui ce scotch Dr. Stillman.

DR. LUCY STILLMAN ▬ Ça risque de faire mal.

L'assistante retira le scotch d'un coup sec laissant Corey Graves lâcher un petit cri de douleur.

COREY GRAVES ▬ J'ai connu des jours meilleurs.

DR. WARREN VIDIC ▬ Et si vous ne faîtes pas ce que je dis, monsieur Graves, j'ai bien peur que vous regrettiez ces jours meilleurs.

COREY GRAVES ▬ Tu penses qu'un quinquagénaire va m'empêcher de faire ce que je veux de ma vie ? Ton assistante va plutôt avoir la politesse de baisser mon pantalon et faire fonctionner sa bouche.

DR. WARREN VIDIC ▬ Voyons monsieur Graves, je sais que votre vie craint mais de là... Je vous propose de vous rendre la liberté avec un joli chèque si vous remplissez quelques objectifs pour moi.

COREY GRAVES ▬ Moi je dis pas non mais... C'est quoi vos putains d'objectifs ?

DR. WARREN VIDIC ▬ Rendre... le monde... meilleur.

COREY GRAVES ▬ Alors oui mais vous voyez j'ai déjà donné à S.O.S. Troudbal pour soigner la connerie dont vous sembler souffrir.

DR. WARREN VIDIC ▬ Non monsieur Graves, c'est vous qui ne comprenez rien. Depuis Caïn et Abel, le monde est divisé en deux : d'un côté les bienfaiteurs, nous, les Templiers et de l'autre les criminels, vous, les assassins.

COREY GRAVES ▬ Vous ?

DR. WARREN VIDIC ▬ Oui, nous ! Comme si vous ne saviez pas... Ne jouez pas à ce jeu avec moi, nous savons très bien que vous avez passé votre enfance dans une ferme d'assassins, en compagnie du maître actuel votre père.

COREY GRAVES ▬ Qui êtes aux cieux, que ton nom soit sanctifié.

DR. WARREN VIDIC ▬ Vous vous croyez plus malin ?

COREY GRAVES ▬ Croire ? Je n'ai pas besoin de diplôme pour savoir que c'est vrai.

Le docteur Warren Vidic ne répondait pas, il claquait simplement les doigts quand deux gros gorilles arrivèrent dans la pièce et se saisissaient de Corey Graves. Ils le placèrent de force sur l'Animus en prenant bien garde de lui placer les bracelets sur les poignets et les chevilles.


DR. WARREN VIDIC ▬ Ça risque de piquer un petit peu monsieur Graves... et oh ! Souriez, vous êtes filmé.

Une étrange sensation parcourait alors le corps du captif, il se sentait partir, ne plus être dans son corps. Lorsqu'il ouvrait les yeux, le bureau avait disparu et Corey Graves était « libre ». Il était dans une immense salle blanche.

DR. LUCY STILLMAN ▬ Très bien monsieur Graves, ici le docteur Stillman. Votre esprit semble avoir survécu, pas mal. Nous allons vous envoyer dans la peau de votre ancêtre Altaïr Ib'n La-Ahad, un assassin du Moyen-Âge, pendant les croisades. Votre « prédécesseur » Clay Kaczmarek, a fait le plus gros du morceau en vous évitant l'époque de l'Antiquité et en tuant Justianus Gabies. Il a aussi fait un paquet de boulot dans cette époque, ils ne vous reste plus qu'à assassiner le chef de l'Ordre Templier, Juste Gabin d'Évreux et de récupérer la Pomme d'Éden.

COREY GRAVES ▬ J'ai décroché à « Votre esprit semble avoir survécu. » Si je comprends bien, vous voulez que je rentre dans la peau d'un ancêtre à moi, qui a tué un paquet de templier et qui s'apprête à tuer Justin Gabin d'Évreux et de récupérer un fruit.

DR. LUCY STILLMAN ▬ Il ne s'agit pas d'un fruit, il s'agit d'un artefact créé par les Précurseurs.

COREY GRAVES ▬ BON ! Je vais le faire, mais n'employez plus de mots compliqués.

/// INITIALISATION ///


??? ▬ ALTAÏR !! ALTAÏR !!

ALTAÏR IB'N LA-AHAD ▬ Je... Oui ?

MALEK AL-SAYF ▬ ALTAÏR BON SANG ! JUSTE GABIN S'ENFUIT, RATTRAPE-LE !

A ces mots, Corey ou plutôt Altaïr, se mit en chasse de Juste Gabin qui venait de quitter une Masyaf en ruine. Altaïr monta son plus beau canasson et surtout le plus rapide pour rattraper le Templier jusque Arsouf. Le voyage promettait d'être long, d'autant qu'il lui fallait passer par Jérusalem, puis aux côtés de Saint-Jean-d'Acre ou d’apercevoir au loin Damas.

??? ▬ Halte assassin ! Tu n'iras pas plus loin ! Ces pas sont tes derniers.

ALTAÏR ▬ Que me vaut une telle admiration ?

TUPAC SHAKUR ▬ Ne crois pas jeune blanc bec, je suis Tupac Shakur, un sarrasin au service de sa Grandeur Juste Gabin d'Évreux, ici pour te barrer la route.

ALTAÏR ▬ Quels sont tes arguments ?

TUPAC SHAKUR ▬ Je... heu... je suis un magnifique chanteur.

ALTAÏR ▬ Castrat donc ?

TUPAC SHAKUR ▬ QUOI ? Comment oses-tu ? Je m'en vais te pourfendre.

ALTAÏR ▬ Frangin, parle pas comme un blanc. Il descend de Tonnerre Sous Les Tropiques, son fidèle destrier Je vais t'expliquer deux trois petits trucs, tu n'es rien, tu n'es pas un obstacle. Même si je ne suis pas reconnu dans votre Ordre comme une menace importante, c'est mieux ainsi, ma lame tranchera vos gorges dans votre sommeil, là où vous rêviez de contrôler le monde, ma lame coupera les fils qui vous permettent de manipuler la veuve et l'orphelin. Je serais impitoyable avec ceux de votre rang, les Templiers. Quelle invention sordide pour s'amuser à vouloir le monde quand il est impossible de tenir sa propre personne.  Tu me fais rire, erreur de la nature, mais prépare toi à mourir pour ton soi-disant Maître.

TUPAC SHAKUR ▬ SUGE KNIGHT ! A MOI !

Un jeune cheval arrive alors. Le Templier Tupac le monte avant d'essayer de fuir mais en vain. Suge Knight avait beau galoper aussi vite qu'il le pouvait, Tonnerre Sous Les Tropiques était bien plus rapide. Ni une ni deux, Altaïr rattrapa son opposant et, pour le style, le poignarda avec sa lame secrète pendant qu'il cavalait sur son canasson. Il tombait alors, le corps lourd de plaie mais vidé de toute vie, lâchant un dernier soupir, comme s'il regrettait de n'avoir pas assez vécu. Altaïr descendait de son cheval pour rejoindre le corps inerte du jeune Templier, il lui ferma les yeux et ne prononça qu'une phrase Requiescat in Pace.

Altaïr remonta sur son cheval pour continuer son périple. Il venait de passer Damas. Il arrivait alors à Saint-Jean-d'Acre, réputé pour être un village constitué de pesteux et de lépreux.


??? ▬ Tu vas quelque part assassin ?

ALTAÏR ▬ Tuer ce qui te sert logiquement de... « boss »

DOYEN D'AMBROISE ▬ Et tu penses y arriver ?

ALTAÏR ▬ Ce n'est pas ce qui apparaît comme une éventualité mais je dirai que oui, du moins s'il continue à m’envoyer des sous-fifres qui n'ont pas l'air d'avoir plus d'intelligence que cela. Je ne perdrai pas mon temps avec toi dans ce combat, je commencerait par passer derrière toi, je te sectionnerai le bras droit pour l'écarter de ton épée puis je remonterai progressivement, de la côte jusqu'à ta gorge rouquin. Je prendrai mon temps, je suis d'habitude d'avis pour un assassinat dans les règles, te tuer vite et bien mais là crois moi que ta tête ne me reviens pas, je te laisserai agonisant dans ces rues crades que ton peuple a volé aux habitants. Te voir mort n'attristera personne ici, bien au contraire, tous danserons autour de ton cadavre.

DOYEN D'AMBROISE ▬ Je...


A peine le Doyen puisse avoir répondu qu'Altaïr respecta son engagement. Il se faufila avec vitesse derrière lui et avec sa lame lui sectionna le bras qu'il écarta en même temps de son épée avant de prendre le temps de tuer le Templier et de le laisser agoniser dans la boue et ce qui semblait être d la défécation. Altaïr ne devait plus perdre de temps, il remonta sur son cheval : direction Jérusalem pour finalement atteindre Arsouf.

Il arrivait alors dans la ville Sainte pour les trois religions monothéistes : Jérusalem. Altaïr entra et se faufila parmi les chrétiens encapuchonnés.

??? ▬ IL ARRIVAIT ALORS A JÉRUSALEM ! PENSANT S'ISOLER PARMIS LES CHRÉTIENS POUR REJOINDRE LE CHEVAL QU'IL ENVOYAIT DE L'AUTRE CÔTÉ !

ALTAÏR ▬ Il sait donner de la voix.

PHILIPPE BROOKE ▬ Mes hommages assassin, bienvenue dans ma ville. Je me présente Philippe Brooke de Winchester en Angleterre, duc bien entendu. Comment puis-je vous tuer ?

ALTAÏR ▬ Je suis désolé, ô grand duc, loin de moi l'idée de renier votre hospitalité, je ne peux mourir ici. D'ailleurs, cet endroit n'est pas votre ville. Encore cette idée farfelue de vouloir contrôler le monde. C'est drôle, car au final, le seul qui tachera le sol de son sang, c'est vous.

PHILIPPE BROOKE ▬ Ne me fait pas rire assassin, tu n'es qu'un misérable, l'Ordre Templier régnera et vous, assassins, disparaîtraient à tout jamais !

ALTAÏR ▬ Pardon, une nouvelle fois, de vous contredire, mais voilà le plan : vous n'êtes qu'une autre merde envoyé par Juste Gabin pour m'empêcher de le tuer mais comme les deux vous précédant, vous allez mourir. N'imaginez pas que cela me donne envie de fêter ce jour, bien au contraire, je suis sûr que votre mort infligera un chagrin incommensurable à vos sujets.

PHILIPPE BROOKE ▬ Assurément.

ALTAÏR ▬ Ce n'est pas que je peux le faire, je dois le faire. Transmettez mes amitiés à Tupac Shakur et dites à ce chien de Doyen qu'il peut brûler en enfer pour l'éternité.

PHILIPPE BROOKE ▬ Je...

Altaïr, encore avec une rapidité ahurissante, s'approcha de Philippe pour lui planter sa lame dans l'abdomen, le laissant agoniser. Pour éviter de l'entendre geindre, il lui trancha la gorge avant de lui fermer les yeux et quittant cette ruelle empli de désespoir.

Altaïr arrivait enfin de l'autre côté de la ville, il apercevait déjà Arsouf au loin. Mais là n'était pas sa réelle destination, il devait rejoindre le camp des croisés où se trouvait Richard Cœur de Lion et Juste Gabin d'Évreux. Il affrontait des troupes de Templiers au service de Juste qui devait, normalement, attaquer les troupes affaiblis du roi d'Angleterre. Le plan déjoué, Altaïr arrivait alors au milieu d'une querelle entre les deux hommes.

JUSTE GABIN ▬ Mon Roi, c'est lui l'assassin qui vous veut du mal ! Il faut le tuer maintenant.

ALTAÏR ▬ Bien au contraire, Richard Cœur de Lion, bien que l'envie m'intéresser à vous m'habite, je suis ici pour Juste Gabin, celui qui projetait de vous tuer ici avant que je n'éradique ses troupes de templiers.

JUSTE GABIN ▬ NON ! IMPOSSIBLE ! Tu m'aura énerver pour la dernière fois assassin, maintenant, je vais tous vous éradiquer.

ALTAÏR ▬ Il en est fini de toi Juste, même votre « Père de la Sagesse » ne te guidera pas vers la gloire mais c'est ma lame qui te guidera jusqu'au repos éternel ! Puisses-tu souffrir pour ton attaque sur Masyaf et ta trahison envers ton propre Roi ! Ta soif de pouvoir et de terreur s'arrête ici... meurt !

Un combat à l'épée se lance, sous le regard du roi d'Angleterre, aucun homme ne semble dominer mais par la ruse et des facultés incroyables, Altaïr prend le dessus avant de planter son épée dans le cœur de son opposant.

ALTAÏR ▬ Ton règne de terreur s'arrête là et mon rêve de paix commence maintenant, tu n'es rien et aucune personne ne gardera un souvenir quelconque de toi, sois en certains Juste, je m'assurerais que dans ce pays, tout le monde oublie ton nom et que dans le tiens, personne ne t'ai jamais connu. Je ne te dis pas de reposer en paix car là où tu vas, tu ne trouveras que les pires des châtiments.

Altaïr retira son épée laissant Juste tomber à genoux, puis complètement sur le sol tandis que ses troupes jette les armes et que celle du roi d'Angleterre immobilise. Quelques soldats viennent encercler l'assassin. Altaïr et Richard se regarde alors mutuellement.

ALTAÏR ▬ Je n'ai plus rien à faire ici votre Majesté, comme dit précédemment, ce n'est pas pour vous que je venais mais bien pour ce chien de Juste et... Altaïr arrache une sacoche où se trouve le Fragment d'Éden pour ceci.

RICHARD ▬ Ne serais-tu pas, toi non plus, un cœur de lion mon ami ?

ALTAÏR ▬ Loin de moi l'idée de trouver cette idée déplaisante, il n'y a qu'un seul cœur de lion ici.

RICHARD ▬ Alors va, je saurai, dans mon pays, me souvenir de ton courage pour déjouer les plans de Juste alors que tu n'es même pas impliqué dans ma bataille. Je ne sais pas ce que cet objet à de si précieux pour toi mais prend le, il te revient de droit. Quand à la dépouille de Juste, laissons-là ici, elle se fera ronger par les vers, c'est encore insuffisant mais réconfortant pour ce qu'il mérité.

ALTAÏR ▬ Merci votre Majesté, je tacherais de dire à mes semblables qui vous êtes et avec quelle bonté vous m'avez permis de partir. Je dois maintenant m'en retourner, dans le château de la Revolution à Masyaf, je dois y reconstruire un Ordre d'Assassins, je ferai en sorte de changer les règles pour qu'elles soient moins strictes, l'accès au savoir sera le plus important et sachez que vous serez le premier sujet, votre Majesté. Puissions-nous vivre jusque 100 années.

RICHARD ▬ Puissiez-vous avoir raison.

Altaïr se retournait alors et disparaissait, Corey retournait peu à peu au monde réel où Lucy Stillman l'y attendait.

DR. LUCY STILLMAN ▬ Corey, dépêche toi, on a pas le temps.

COREY GRAVES ▬ C'est quoi ce bordel ?

DR. LUCY STILLMAN ▬ Les Templiers, ils ont grillés ma couverture.

COREY GRAVES ▬ Ta couverture ?


DR. LUCY STILLMAN ▬ Corey, je suis une Assassin, comme toi, il faut que nous partions.

COREY GRAVES ▬ Mais et le Fragment ?

DR. LUCY STILLMAN ▬ Nous n'en savons pas assez et nous n'avons plus de trace génétique d'Altaïr mais heureusement tu as un autre ancêtre, un italien de la Renaissance, qui a poursuivi les traces d'Altaïr... Peut-être nous serons guidés par lui...

COREY GRAVES ▬ Je...

TO BE CONTINUED


   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

#2 Open Challenge : Corey Graves

MessageSujet: Re: #2 Open Challenge : Corey Graves
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Corey Graves - The Flood
» Open Challenge : Antonio Cesaro
» Open challenge.
» I Hear Too Much Bullshit [Corey Graves - Revolution]
» #OPEN CHALLENGE FOR THE LMDC CHAMPIONSHIP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pay Per View :: Ring-